Ils parlent de nous

Sidney Gavignet s’impose dans la catégorie Rhum Mono

Sidney Gavignet en a terminé hier soir avec "sa" Route du Rhum à 23 heures 18 minutes et 5 secondes. Il est le premier de la catégorie Rhum Mono a touché terre après 16 jours, 11 heures, 18 minutes et 5 secondes de traversée. "Je suis très content. La Guadeloupe, faut la mériter. Ce n’était pas une course de débutant, avec énormément de mer et de vent. Yann Bucaille m’a tapé dans la main en disant "on y va !" fin juin. C’est super d’avoir fait le job, et de le faire pour les Cafés Joyeux. Ça change tout de faire ces choses pour une cause qui en vaut la peine. Les Joyeux en valent la peine."

Route du Rhum. Rhum Mono : Sidney Gavignet… Joyeux !

Il s’est éclaté sur toute sa Route du Rhum, qui devrait être sa dernière, il l’a annoncé à Saint-Malo. Sidney Gavignet était, mardi, Joyeux, en gagnant en Rhum Mono sous les yeux de son partenaire Yann Bucaille, qui au départ devait être à la barre du 52 pieds. Après 16 jours 10 h 18’05’’ de course, le skipper de « Café Joyeux » a coupé la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre, à 00 h 18’05’’ (heure métropole), quelques heures après que le troisième Café Joyeux (*) ne soit ouvert à Paris. Deux victoires en une lors de cette semaine du handicap.

Caen. Le chantier V1D2 met à l’eau un voilier pour la Route du rhum

Mercredi 8 août 2018, le voilier Café Joyeux a été mis à l’eau sur les quais de la Presqu’île. Réparé par le chantier naval V1D2 à Caen, il sera conduit pour la Route du Rhum 2018.

13h15 le samedi. Servi avec le cœur

Le magazine 13h15 le samedi (Facebook, Twitter, 13h15) a poussé la porte de Café Joyeux servi avec le cœur : un nouvel établissement parisien qui a fait le pari d’embaucher presque exclusivement des salariés atteints de handicap mental.

Le portrait : Emmanuel, un serveur comme les autres

Emmanuel, 19 ans, est porteur de trisomie. Depuis mercredi, il est serveur Chez Café Joyeux, un nouvel établissement parisien qui a fait le pari d’embaucher presque exclusivement des salariés atteints de handicap mental. Pour Emmanuel, ce travail n’est pas juste un gagne-pain. C’est l’opportunité d’une vie, celle d’être enfin presque comme les autres.

Handicap : Café Joyeux, une enseigne de restauration ouverte aux différences

Paris - C’est l’effervescence Chez Café Joyeux, un "coffee shop" au coeur de Paris qui emploie une vingtaine de commis de cuisine et serveurs ayant un handicap mental ou des troubles cognitifs. Une formule inaugurée il y a trois mois à Rennes.

À la source

Nous vous proposons un reportage plein d´espérance dans un nouveau café parisien. Café Joyeux a ouvert ses portes hier avec une particularité : les serveurs sont trisomiques, autistes ou déficients mentaux

Ouverture de Café Joyeux à Paris

Dans Paris une enseigne sert des cafés avec le coeur. objectif : redonner confiance et changer les regards.