Catégories du blog

Nouvelle année, bonnes nouvelles : des raisons d’espérer en 2021

Publié le : 07/01/2021 - Catégories : Actus Handicap
Nouvelle année, bonnes nouvelles : des raisons d’espérer en 2021

En 2021, on a besoin de nouvelles joyeuses ! Emploi, parentalité, culture… Pour bien commencer l’année, voici quelques changements prévus dès janvier pour améliorer la prise en compte du handicap.

Dès le 1er janvier, la prestation de compensation du handicap « parentalité » pourra être attribuée. Pas facile d’habiller, de laver ou de nourrir les tout-petits quand on est un parent handicapé. Cette nouvelle aide est leur dédiée. 17 000 mamans et papas bénéficiaires de la PCH (prestation de compensation du handicap) pourront l’obtenir sous forme de forfait de 900 euros pour financer trente heures d’aide par mois, soit une heure par jour, dès la naissance du bébé jusqu’à ses 3 ans. Des 3 à 6 ans de l’enfant, quinze heures par mois sont prévues. Cette prestation est complétée par une aide technique de 1 200 euros à la naissance de l’enfant, puis à ses 3 et 6 ans, afin de pouvoir acheter du matériel de puériculture adapté (table à langer, poussette, baignoire...). Un aide qui, on l’espère, pourra un jour être élargie aux parents avec un handicap mental ou cognitif qui ne touchent pas la PCH.

Une autre nouvelle aide pour le logement sera expérimentée à partir de janvier : l’allocation de vie partagée. Il s’agit de favoriser l’habitat inclusif avec le développement de logements partagés entre personnes handicapées et valides, une alternative aux foyers de vie parfois isolés. Cette aide sera octroyée aux habitants des logements dont le bailleur ou l’association partenaire aura passé une convention avec les départements volontaires pour cette expérimentation. Ce modèle était déjà porté par des associations comme Simon de Cyrène. Portée par le succès du film Intouchables, elle a multiplié ses maisons partagées depuis 10 ans. Ensemble, la vie est plus belle ! Espérons que des initiatives essaiment dans toute la France. On voit apparaître de beaux projets comme Homnia ou même de l’habitat partagé mixte comme Fratries. 

Alors que 2021 s’annonce comme une année difficile pour l’emploi, l’aide au recrutement des personnes handicapées, dans le cadre du plan « France relance », va être prolongée. Les entreprises et associations qui embauchent un travailleur handicapé en CDI ou en CDD d’au moins trois mois pourront continuer à bénéficier d’une prime d’un montant de 4 000 euros maximum. L’aide devait s’arrêter au 28 février. Elle a été étendue jusqu’au 30 juin.

Le confinement a mis en lumière le besoin de rendre les bibliothèques publiques accessible en numérique. Pour 2021, l’éditeur Mobidys a décidé de répondre à cette attente en ouvrant à tous Bibliodyssée, sa collection de livres numériques augmentés, dotés d’outils d’aide à la lecture pour les DYS. A l’origine destinée aux bibliothèques publiques, son catalogue se compose d’une centaine de livres jeunesse adaptés pour les enfants et adolescents de 6 à 15 ans qui présentent des troubles du langage et des apprentissages » comme la dyslexie, la dyspraxie ou dysphasie. De Alice au pays des merveilles à Moby Dick, ces ouvrages sont dotés d’aides au repérage et à l’attention, au déchiffrage et à la compréhension. 

Il reste encore du chemin à parcourir pour améliorer l’accessibilité en France. Mais réjouissons-nous de ces bonnes nouvelles pour faire de 2021 une année d’espoir !