LA PAUSE CAFÉ, WHAT ELSE ?

Incontournable de la vie d'entreprise : la pause-café

Devenue un incontournable de la vie en entreprise - et de la vie tout court-, la pause café est pourtant un concept plutôt récent, comme l’expression elle-même, qui ne date que du milieu du 20e siècle. On doit aux immigrants norvégiens, employés des premières usines américaines, d’avoir importé dès le 19e siècle cette habitude de s’accorder une pause et une tasse de café.

À l’origine, les industriels du café

Pour autant, dans les années 50, aux Etats-Unis comme en Europe et en Asie, le café est encore considéré comme une boisson populaire et plutôt ringarde, à l’inverse du thé, jugé raffiné et souvent associé à l’aristocratie.

Inquiets de cette désaffection, les industriels du café vont réagir. Réunis au sein de la Pan American Coffee Bureau et menés par l’une des plus vieilles enseignes, la Maxwell House née en 1892, ils lancent une vaste campagne publicitaire pour redorer l’image du café. Radios, télévision, affichage, presse : la campagne inonde le pays et mobilise les plus grandes stars de l’époque dont le grand John Wayne en personne. Son slogan : « Give yourself a coffee break », soit « Offrez-vous une pause café ». L’expression marque immédiatement les esprits et perdure soixante-dix ans plus tard.

Les géants du café ont réussi leur coup. Moins d’un an après le lancement de cette campagne, 80% des entreprises américaines accordaient cette pause à leurs ouvriers. La France ne tarde pas à suivre avec des campagnes moins considérables mais des slogans tout aussi simples et efficaces comme « Chaque jour, faites la pause café » ou « La pause café, la minute heureuse de la journée »

La pause café est aujourd’hui entrée dans les mœurs comme un rituel incontournable. Pour les industriels du secteur, la pause café en entreprise représente un poids économique particulièrement lucratif. En France, selon plusieurs études, le café est la première boisson consommée sur le lieu de travail. Les trois-quarts des salariés déclarent en noir au moins un durant leur journée, un sur deux démarre par un petit noir et la moyenne tourne autour de trois cafés par jour.

La pause café à la télévision

C’est aussi autour d’une tasse de café bien chaud que Joëlle Mazart, une toute jeune assistante sociale, réconforte ses lycéens en difficulté dans la série télé « Pause Café », diffusée sur TF1 entre 1981 et 1989. Un rôle qui a popularisé l’actrice Véronique Jannot et l’idée que la pause café, c’est une parenthèse dans un monde hostile.

La machine à café, cet endroit stratégique de la vie d’une entreprise où il se passe toujours quelque chose : en France, c’est la série « Caméra Café » qui en parle le mieux. Produite par CALT et diffusée sur M6 de 2001 à 2004, la série de 570 épisodes de 3 minutes avec Bruno Solo et Yvan le Bolloc’h dans les rôles principaux a confirmé s’il le fallait encore l’importance de la pause café en entreprise.